banniereh.jpg
::Lafia.Info::
  Accueil
  Maladies
  Amibiase
  Asthme
  Cancer col de l’utérus
  Cancer de prostate
  Cancer de sein
  Cancer du colon
  Cataracte
  Diabète
  Drépanocytose
  Epilepsie
  Fibromes
  Fièvre jaune
  Fièvre typhoïde
  Goitre
  Hémorroïdes
  Hépatite B
  Hypertension
  Méningite
  Obésité
  Paludisme
  Sinusites
  Tétanos
  Tuberculose
  Ulcères
  Stop SIDA
  Spot Prévention
  VIH/Sida
  Médicaments
  Alcool et médic.
  Grossesse et médic.
  Surdosage
 Nutrition
  5 fruits & lég /jour
  Anémie et Nutrition
  Antioxydants
  Brûlures d’estomac
  Contre le cholestérol
  Faciliter la digestion
  L’arachide
  La constipation
  Le magnésium
  Mauvaise haleine
 Santé sexuelle
  Cycle menstruel
  Hygiène intime
  La baisse de désir
  Pertes blanches
  Préservatifs
  Sécheresse vaginale
  Pédiatrie
  Corps étranger avalé
  Sevrage de bébé
  Bébé est constipé
  Sommeil de bébé
  Diarrhée du bébé
  allaitement maternel
  Pipi au lit après 5ans
  dents de laits
  Psychologie
 Jalousie, une maladie ?
 Le sommeil
 Mariage et santé
 La confiance en soi
 Dépression
 Complexes
 Phobies
 Stress au travail
 Trac
  Sport et santé
 Aérobic
 
 
 
[Editorial] [Lafia] [charte d'utilisation du site] [envoyez ce lien à un ami] [Contact] [Messagerie]

   

Vous êtes > Médicaments



logo ARTICLE 121Surdosage

Posté le lundi 12 janvier 2009

Le surdosage des médicaments est un problème fréquent, souvent grave, et responsable de nombreux accidents. Ce surdosage peut être accidentel (erreur de manipulation) ou volontaire (tentative de suicide )

Les risques

Les médicaments contiennent des produits dont le principe actif agit sur l’organisme dans un but de soulagement ou de guérison. Ces produits actifs sont d’origine végétale, animale ou chimique. Ils sont donc composé de substances dont l’agencement au sein du médicament est à visée thérapeutique. Certaines associations, connues des médecins, sont à éviter, voire à proscrire absolument. Ainsi, un surdosage peut être le fait du médicament lui-même, voire d’une association interdite. Bien que ce ne soit pas très exactement le même principe, on associera sous ce même nom de surdosage, les accidents de surdosage proprement dits, et les associations dangereuses.

Organes cibles

-  Le premier organe visé par un surdosage est l’estomac : un anti-inflammatoire par exemple, pris à forte dose devient dangereux pour la paroi et risque de provoquer une gastrite , voire un ulcère à l’estomac .
-  Le foie est la deuxième cible. En effet, son rôle est de détoxiquer l’organisme. Les médicaments utilisent des substances qui peuvent en cas de surdosage dépasser la capacité de détoxication du foie, et provoquer la destruction de ses cellules. Il y a donc pour certains médicaments surdosés un risque d’insuffisance hépatique .
-  Le sang qui véhicule les substances médicamenteuses peut être attaqué. Ainsi, les globules rouges , les globules blancs et les plaquettes peuvent être attaquées et provoquer des anémies , des agranulocytoses ou des thrombopénies .
-  Le rein est la quatrième cible : son rôle est d’épurer l’organisme des substances dissoutes dans le sang. Or certains médicaments sont « néphrotoxiques », c’c’est à dire toxique pour le rein. Le risque est alors l’insuffisance rénale .

D’autres organes sont ensuite les cibles potentielles de certains médicaments pris en surdosage :

-  Le système nerveux, avec en particulier le cerveau (encéphalopathie certains nerfs ou structures nerveuses dont l’atteinte donne des troubles neurologiques . Certains nerfs sont plus souvent atteints : le nerf auditif (risque de surdité ), les nerfs périphériques (polynévrite .
-  Certaines fonctions comme la respiration peuvent être touchées par atteinte du tronc cérébral , ce qui peut provoquer des arrêtes respiratoires mortels.
-  Le coeur peut être atteint, soit dans sa force de contraction, soit surtout dans son rythme. Ainsi certains médicaments peuvent provoquer des troubles du rythme et par fois un arrêt cardiaque .
-  Les muscles peuvent dans de rares cas être atteints par des maladies qui les touchent de façon exclusive.
-  La peau n’est pas en reste, et le mécanisme sera alors surtout un phénomène de type allergique dû à une sensibilité exagérée à certaines substances, qu’il y ait ou non surdosage. C’est le cas du syndrome de Lyell .

Les médicaments les plus dangereux en surdosage

Ce sont les grandes familles de médicaments couramment employés en médecine.

* Les médicaments dits « psychotropes » sont en premier, qu’il s’agisse des anxiolytiques , des antidépresseurs , des neuroleptiques : risque d’arrêt respiratoire. * L’aspirine : atteinte rénale et auditive
* Les corticoïdes : dérèglement hormonal
* Le paracétamol : atteinte du foie
* Certains antibiotiques : atteinte du foie, du rein, de l’oreille ou du coeur, selon le type d’antibiotique
* Les anti-inflammatoires : atteinte de l’estomac
* Certains diurétiques : risque d’arrêt cardiaque
* Les beta-bloquants : risque d’arrêt cardiaque
* l’insuline et les antidiabétiques en comprimés : risque de coma hypoglycémique
* Les antitussifs à base de codéine : risque d’arrêt respiratoire.
* Les anti-histaminiques : coma.

Src : www.drclic.com








[Les commentaires postés]

Posté le 10 novembre 2009, par katia

bonjour, Je voudrais savoir quels antibiotiques provoquent des problèmes aux oreilles citer moi les noms.

Merci d’avance.



Posté le 16 novembre 2009, par Ibrahim Lega, Lafia

Salut Katia. Il faut noter que tout antibiotique est par essence dangereux. C’est pourquoi leur delivrance à l’officine ne peut se faire en principe qu’à partir d’une ordonnance médicale. Concernant l’ototoxicité, le principal groupe d’antibiotiques en cause est celui des aminosides. Ce groupe provoque des atteintes de certains nerfs de l’oreille provoquant ainsi des troubles de l’equilibre, des nausées, des vomissements et des vertiges ; ou une diminution de l’acuité auditive. La toxicité peut être à l’origine d’une surdité totale. L’ototoxicité se rencontre surtout avec les aminosides naturels de type streptomycine, kanamycine... Cependant, ces médicaments sont d’un grand interêt médical lorsqu’ils sont utilisés rationnellement.

 

 

 

 

::Lafia.info::
   Equipe lafia.info
  Infos utiles
 Pharmacies de Garde
 Statistiques santé
 Organismes de santé
 Cliniques
 Hopitaux
 Journal Santé
 
 Sensiblisation
 Paludisme : prévention
 
 Magazine RTB
Voir la dernière émission en vidéo
 
 Méd Traditionnelle
 "Que ton aliment soit ta médecine"
 Intérêt de la médecine traditionnelle
 La médecine traditionnelle au Burkina Faso
 Médecine traditionnelle : la mère nourricière
 Dossiers Lafia
 Le paludisme
 Drogues et santé
 Aliments de la rue
 Les médicaments du marché parallèle
 Videos santé
 Spot sur la contraception
 Contre le VIH/Sida, Scénarios d’AFRIQUE
 Epidémie de méningite au Burkina Faso
 Spot de Lafia.info
 Notre monde, ensemble contre le VIH
 Autres Dossiers
 Argile verte : un soin miraculeux
 Migraines et mal de tête
 Fibrome utérin : « Toute les femmes en âge de procréer sont à risque »
 Neurocysticercose : une maladie liée à la viande du porc
 jeunesse et sexualité : Le plaisir sexuel à quel prix ?
 Le sport, meilleur allié de votre coeur
 Hygiène sociale : L’hypertension, un bourreau du coeur
 Thèses/mémoires
 Medias et education sexuelle dans la ville de Ouagadougou, de M. ILBOUDO David
 Déterminants de la fécondité des adolescentes au Burkina Faso, de M. BADO R. Aristide
 
 
 Partenaires
  
  
  
  
 
  Document sans nom
contact :: charte d'utilisation du site :: envoyez ce lien à un ami :: partenariat ::: RSS :: © 2008 Lafia | by Dahani