banniereh.jpg
::Lafia.Info::
  Accueil
  Maladies
  Amibiase
  Asthme
  Cancer col de l’utérus
  Cancer de prostate
  Cancer de sein
  Cancer du colon
  Cataracte
  Diabète
  Drépanocytose
  Epilepsie
  Fibromes
  Fièvre jaune
  Fièvre typhoïde
  Goitre
  Hémorroïdes
  Hépatite B
  Hypertension
  Méningite
  Obésité
  Paludisme
  Sinusites
  Tétanos
  Tuberculose
  Ulcères
  Stop SIDA
  Spot Prévention
  VIH/Sida
  Médicaments
  Alcool et médic.
  Grossesse et médic.
  Surdosage
 Nutrition
  5 fruits & lég /jour
  Anémie et Nutrition
  Antioxydants
  Brûlures d’estomac
  Contre le cholestérol
  Faciliter la digestion
  L’arachide
  La constipation
  Le magnésium
  Mauvaise haleine
 Santé sexuelle
  Cycle menstruel
  Hygiène intime
  La baisse de désir
  Pertes blanches
  Préservatifs
  Sécheresse vaginale
  Pédiatrie
  Corps étranger avalé
  Sevrage de bébé
  Bébé est constipé
  Sommeil de bébé
  Diarrhée du bébé
  allaitement maternel
  Pipi au lit après 5ans
  dents de laits
  Psychologie
 Jalousie, une maladie ?
 Le sommeil
 Mariage et santé
 La confiance en soi
 Dépression
 Complexes
 Phobies
 Stress au travail
 Trac
  Sport et santé
 Aérobic
 
 
 
[Editorial] [Lafia] [charte d'utilisation du site] [envoyez ce lien à un ami] [Contact] [Messagerie]

   

Vous êtes > Dossiers Lafia



logo ARTICLE 190Le paludisme

Posté le mardi 7 juillet 2009

Synonymes : Malaria ; Fièvre des marécages ; Maladie du corps chaud.

1-PRESENTATION

Le paludisme est une maladie parasitaire endémo épidémique tropicale caractérisée par la présence dans l’organisme, associée ou non à des signes cliniques, d’un parasite des globules rouges appartenant au genre Plasmodium et transmis à l’homme par la femelle de moustique du genre Anopheles.

Connu depuis la plus haute antiquité, le paludisme demeure le premier problème de santé publique en Afrique tropicale. Il fait partie avec le SIDA et la tuberculose des trois affections les plus meurtrières et les plus préoccupantes du monde. Dans de nombreux pays d’Afrique tropicale il est la première cause de mortalité, et représente 30 à 40% des hospitalisations ; et jusqu’à 60% des consultations externes.

Le paludisme est la première maladie parasitaire mondiale avec prés de trois (3) milliards de personnes exposées à travers le monde. En 2006, le nombre de cas de paludisme était de 247 millions et on estime que les infections palustres au cours de la grossesse entrainent la mort de 200 000 nouveau-nés chaque année. Le paludisme était jusqu’en 2002 la première cause de mortalité dans le monde avec 1,5 à 2,7 millions de morts par an dont plus de 90% en Afrique. Au Burkina Faso, les services de santé rapportent chaque année en moyenne 700 000 cas, mais vu la faible fréquentation des services de santé, ce chiffre n’est que la partie visible de l’iceberg.

Le paludisme a des répercussions économiques et peut entraîner une baisse du taux de croissance allant jusqu’à 1,3% dans les pays fortement touchés. Dans certains pays fortement touchés, le paludisme représente à lui seul jusqu’à 40% des dépenses de santé publique.

Rare en Afrique du nord, sa répartition géographique au niveau de la ceinture inter tropicale est liée aux conditions de survie de l’anophèle femelle i.e. dans les endroits marécageux où pullulent les moustiques, d’où le nom de « fièvre des marécages ». Dans ces endroits, l’air est généralement vicieux : c’est le mauvais air ou « malaria » en italien.

2-REPARTITION GEOGRAPHIQUE

En Europe (majeure partie) et en Amérique du Nord, le paludisme a été éradiqué. Des pays comme les Maldives, la Tunisie et les Emirats Arabes Unis ont également éliminés cette maladie.

En Afrique, le paludisme sévit surtout dans la partie intertropicale. Il est rare en Afrique du Nord où on rencontre les espèces Plasmodium vivax et Plasmodium malariae en proportion plus élevée. En Afrique noire on retrouve Plasmodium falciparum (95%), Plasmodium malariae (3%), et Plasmodium ovale (2%). En Asie, la situation est la même qu’en Afrique, mais avec en plus de la prédominance de P. falciparum celle de P. vivax. Le paludisme est aussi présent en Amérique latine, au Moyen-Orient. En 2006, il était présent dans 109 pays et territoires.

La répartition géographique est liée aux conditions de survie de l’anophèle femelle vecteur. L’anophèle femelle a besoin de sang pour la maturation de ses œufs, d’eau pour la ponte, et de la chaleur car les œufs n’éclosent qu’à des températures de 16-18 °C minimum à 27-30°C maximum, voire 35°C. Tout ceci explique l’absence de paludisme dans les pays froids, de même que son éradication dans certains pays grâce à des travaux d’assainissement.

Lire la suite en téléchargeant le dossier complet (PDF) ...

Ibrahim LEGA, Lafia.info







 

 

 

 

::Lafia.info::
   Equipe lafia.info
  Infos utiles
 Pharmacies de Garde
 Statistiques santé
 Organismes de santé
 Cliniques
 Hopitaux
 Journal Santé
 
 Sensiblisation
 Paludisme : prévention
 
 Magazine RTB
Voir la dernière émission en vidéo
 
 Méd Traditionnelle
 "Que ton aliment soit ta médecine"
 Intérêt de la médecine traditionnelle
 La médecine traditionnelle au Burkina Faso
 Médecine traditionnelle : la mère nourricière
 Dossiers Lafia
 Le paludisme
 Drogues et santé
 Aliments de la rue
 Les médicaments du marché parallèle
 Videos santé
 Spot sur la contraception
 Contre le VIH/Sida, Scénarios d’AFRIQUE
 Epidémie de méningite au Burkina Faso
 Spot de Lafia.info
 Notre monde, ensemble contre le VIH
 Autres Dossiers
 Argile verte : un soin miraculeux
 Migraines et mal de tête
 Fibrome utérin : « Toute les femmes en âge de procréer sont à risque »
 Neurocysticercose : une maladie liée à la viande du porc
 jeunesse et sexualité : Le plaisir sexuel à quel prix ?
 Le sport, meilleur allié de votre coeur
 Hygiène sociale : L’hypertension, un bourreau du coeur
 Thèses/mémoires
 Medias et education sexuelle dans la ville de Ouagadougou, de M. ILBOUDO David
 Déterminants de la fécondité des adolescentes au Burkina Faso, de M. BADO R. Aristide
 
 
 Partenaires
  
  
  
  
 
  Document sans nom
contact :: charte d'utilisation du site :: envoyez ce lien à un ami :: partenariat ::: RSS :: © 2008 Lafia | by Dahani