banniereh.jpg
::Lafia.Info::
  Accueil
  Maladies
  Amibiase
  Asthme
  Cancer col de l’utérus
  Cancer de prostate
  Cancer de sein
  Cancer du colon
  Cataracte
  Diabète
  Drépanocytose
  Epilepsie
  Fibromes
  Fièvre jaune
  Fièvre typhoïde
  Goitre
  Hémorroïdes
  Hépatite B
  Hypertension
  Méningite
  Obésité
  Paludisme
  Sinusites
  Tétanos
  Tuberculose
  Ulcères
  Stop SIDA
  Spot Prévention
  VIH/Sida
  Médicaments
  Alcool et médic.
  Grossesse et médic.
  Surdosage
 Nutrition
  5 fruits & lég /jour
  Anémie et Nutrition
  Antioxydants
  Brûlures d’estomac
  Contre le cholestérol
  Faciliter la digestion
  L’arachide
  La constipation
  Le magnésium
  Mauvaise haleine
 Santé sexuelle
  Cycle menstruel
  Hygiène intime
  La baisse de désir
  Pertes blanches
  Préservatifs
  Sécheresse vaginale
  Pédiatrie
  Corps étranger avalé
  Sevrage de bébé
  Bébé est constipé
  Sommeil de bébé
  Diarrhée du bébé
  allaitement maternel
  Pipi au lit après 5ans
  dents de laits
  Psychologie
 Jalousie, une maladie ?
 Le sommeil
 Mariage et santé
 La confiance en soi
 Dépression
 Complexes
 Phobies
 Stress au travail
 Trac
  Sport et santé
 Aérobic
 
 
 
[Editorial] [Lafia] [charte d'utilisation du site] [envoyez ce lien à un ami] [Contact] [Messagerie]

   

Vous êtes > Pédiatrie



Sommeil de bébé

Posté le lundi 27 octobre 2008

Les bébés ont un sommeil très différent de celui des adultes. Si l’on ne connaît pas bien les caractéristiques de ce sommeil, on peut s’inquiéter à tort. Ces quelques bases devraient vous aider à mieux observer, à mieux comprendre, et à aider bébé à bien structurer son sommeil et son éveil car les premiers mois sont déterminants.

Le sommeil durant le premier mois.

Un nouveau-né dort en moyenne 16 heures par jour. Il dort par cycle d’une heure environ avec parfois quelques cycles successifs (2 à 3), ce qui permet aux parents de récupérer un peu. Entre chaque période, bébé s’agite, pleure et mange. Il ne fait pas la différence entre le jour et la nuit. Les périodes de sommeil, contrairement à l’adulte, commence par une phase de sommeil agité : bébé bouge ses membres, fait toutes sortes de mimiques du sourire angélique à la grimace douloureuse, et parfois même ouvre les yeux. A cette phase d’agitation succède une phase de sommeil calme. Dès cet âge, il existe de grandes variations avec de gros dormeurs 20 heures) et de petits dormeurs (12 heures)

Le sommeil du 2e au 6e mois. La distinction 1er mois/2e mois est indicative. Durant cette période de 2 à 6 mois, bébé va commencer à distinguer le jour de la nuit et à dormir plus la nuit : le rythme circadien va s’installer. Lors de l’installation de ce rythme, vers 4 semaines, il n’est pas rare de constater une durée d’éveil importante en fin de soirée, associée à une agitation et des pleurs incoercibles. Les périodes de sommeil agité vont se réduire par rapport aux phases de sommeil calme qui lui va devenir plus profond. Bébé va progressivement dormir de plus en plus longtemps la nuit (8 à 9 heures vers l’âge de 4 mois), et augmenter ses phases d’éveil le jour. A 6 mois, il dormira en moyenne 15 heures sur 24.

Le sommeil entre 6 mois et 4 ans.

Cette période se caractérise par :

-  la réduction des siestes (sommeil diurne). Vers 24 mois, il ne fera plus qu’une sieste prolongée en début d’après midi.
-  Une augmentation des réveils en seconde partie de nuit.
-  Une prise de conscience de son identité et de l’indépendance des parents, avec donc une appréhension de dormir seul.
-  Une capacité de mémorisation avec peur de l’éventualité des cauchemars Ces 3 derniers éléments peuvent de traduire par une sollicitation accrue des parents à différentes heures... Bébé appelle mais aussi teste.

Quelques conseils.

Il faut aider bébé à se repérer dans le temps pour son cycle circadien s’installe dans les meilleurs conditions. Il va falloir marquer dès la naissance le contraste entre le jour et la nuit. Il faut le faire dormir la nuit dans l’obscurité.. Il faudra cesser autour de lui les activités susceptibles de le réveiller en sachant que durant le 1er mois, le sommeil calme est très superficiel. Il faudra ne pas faire de bruit ou l’isoler. Les tétés seront données en silence, dans une semi-obscurité.

En phase de sommeil agité, il ne faudra pas s’inquiéter et donc ne pas le réveiller. Quand bébé est réveillé, il est calme, regarde autour de lui. Il s’exprimera s’il a faim.

Il faudra respecter ses siestes la journée, en évitant trop d’agitation, trop de bruits qui pourraient le gêner, le fatiguer, l’énerver. Dans ce cas bébé dort peu et pleure souvent.

Lors de la mise en place du cycle circadien, bébé va pleurer plus le soir. Pour qu’il puisse se relaxer, Il faudra l’apaiser, le prendre dans ses bras, le bercer, le faire prendre un bain chaud, réduire la lumière. Il est inutile de lui donner le biberon. En cas d’échec, le plus simple est de le coucher seul dans sa chambre et de le laisser retrouver son calme.

www.medecine-et-sante.com







 

 

 

 

::Lafia.info::
   Equipe lafia.info
  Infos utiles
 Pharmacies de Garde
 Statistiques santé
 Organismes de santé
 Cliniques
 Hopitaux
 Journal Santé
 
 Sensiblisation
 Paludisme : prévention
 
 Magazine RTB
Voir la dernière émission en vidéo
 
 Méd Traditionnelle
 "Que ton aliment soit ta médecine"
 Intérêt de la médecine traditionnelle
 La médecine traditionnelle au Burkina Faso
 Médecine traditionnelle : la mère nourricière
 Dossiers Lafia
 Le paludisme
 Drogues et santé
 Aliments de la rue
 Les médicaments du marché parallèle
 Videos santé
 Spot sur la contraception
 Contre le VIH/Sida, Scénarios d’AFRIQUE
 Epidémie de méningite au Burkina Faso
 Spot de Lafia.info
 Notre monde, ensemble contre le VIH
 Autres Dossiers
 Argile verte : un soin miraculeux
 Migraines et mal de tête
 Fibrome utérin : « Toute les femmes en âge de procréer sont à risque »
 Neurocysticercose : une maladie liée à la viande du porc
 jeunesse et sexualité : Le plaisir sexuel à quel prix ?
 Le sport, meilleur allié de votre coeur
 Hygiène sociale : L’hypertension, un bourreau du coeur
 Thèses/mémoires
 Medias et education sexuelle dans la ville de Ouagadougou, de M. ILBOUDO David
 Déterminants de la fécondité des adolescentes au Burkina Faso, de M. BADO R. Aristide
 
 
 Partenaires
  
  
  
  
 
  Document sans nom
contact :: charte d'utilisation du site :: envoyez ce lien à un ami :: partenariat ::: RSS :: © 2008 Lafia | by Dahani