banniereh.jpg
::Lafia.Info::
  Accueil
  Maladies
  Amibiase
  Asthme
  Cancer col de l’utérus
  Cancer de prostate
  Cancer de sein
  Cancer du colon
  Cataracte
  Diabète
  Drépanocytose
  Epilepsie
  Fibromes
  Fièvre jaune
  Fièvre typhoïde
  Goitre
  Hémorroïdes
  Hépatite B
  Hypertension
  Méningite
  Obésité
  Paludisme
  Sinusites
  Tétanos
  Tuberculose
  Ulcères
  Stop SIDA
  Spot Prévention
  VIH/Sida
  Médicaments
  Alcool et médic.
  Grossesse et médic.
  Surdosage
 Nutrition
  5 fruits & lég /jour
  Anémie et Nutrition
  Antioxydants
  Brûlures d’estomac
  Contre le cholestérol
  Faciliter la digestion
  L’arachide
  La constipation
  Le magnésium
  Mauvaise haleine
 Santé sexuelle
  Cycle menstruel
  Hygiène intime
  La baisse de désir
  Pertes blanches
  Préservatifs
  Sécheresse vaginale
  Pédiatrie
  Corps étranger avalé
  Sevrage de bébé
  Bébé est constipé
  Sommeil de bébé
  Diarrhée du bébé
  allaitement maternel
  Pipi au lit après 5ans
  dents de laits
  Psychologie
 Jalousie, une maladie ?
 Le sommeil
 Mariage et santé
 La confiance en soi
 Dépression
 Complexes
 Phobies
 Stress au travail
 Trac
  Sport et santé
 Aérobic
 
 
 
[Editorial] [Lafia] [charte d'utilisation du site] [envoyez ce lien à un ami] [Contact] [Messagerie]

   

Vous êtes > Thèses / Mémoires



Déterminants de la fécondité des adolescentes au Burkina Faso, de M. BADO R. Aristide

Posté le mercredi 5 novembre 2008

THEME : Déterminants de la fécondité des adolescentes au Burkina Faso : approche par les variables intermédiaires


-  Université de Yaoundé / IFORD

-  En vue de l’obtention du Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Démographie (DESSD)
-  Option : Administration et Gestion des Projets et Programmes de Population
-  DIRECTEUR : Dr. RWENGE MBURANO - LECTEUR : Dr. ONDOUA OWOUTOU

RESUME DU MEMOIRE

La fécondité dans la plupart des pays d’Afrique au Sud du Sahara est certes élevée mais l’on note une relative baisse au cours de ces dernières années. Cependant certains pays, notamment le Burkina Faso se distinguent par leur faible rythme de transition de la fécondité.

En effet, dans ce pays, on assiste à une entrée précoce des femmes en vie reproductive et un nombre moyen d’enfants par femme égale à 6,2. Les adolescentes contribuent à 11% à la fécondité générale. La fécondité des adolescentes n’est pas sans conséquence sur leur santé, celle de leur progéniture et partant sur toute la communauté. De ce fait, il importe de chercher à identifier les déterminants de la fécondité précoce des adolescentes au Burkina Faso afin de mettre à la disposition des décideurs les informations nécessaires à une orientation efficace des programmes d’amélioration de leur santé reproductive. C’est dans cette optique que s’inscrit l’objet de cette étude.

L’hypothèse générale vérifiée dans cette étude est que les facteurs socioculturels, socioéconomiques et les facteurs institutionnels influencent la fécondité des adolescentes sous l’effet des variables intermédiaires que sont l’âge à la puberté, l’âge aux premiers rapports sexuels, l’âge au premier mariage et l’utilisation de la contraception. Les données issues de la troisième enquête démographique et de santé réalisée au Burkina Faso en 2003 (EDSBF-III) ont été utilisées pour la vérification des hypothèses de cette étude.

Il ressort des analyses que l’entrée précoce des adolescentes en union et dans la vie sexuelle est fortement influencée par les facteurs socioculturels tels que l’ethnie, la religion, le milieu de socialisation et le niveau d’instruction. Le niveau de vie des ménages d’appartenance des jeunes filles est aussi un facteur différentiel des comportements sexuels et reproductifs de celles-ci. En outre, la maternité avant le dix-huitième anniversaire des adolescentes s’expliquerait par un début précoce des premiers rapports sexuels, de l’entrée précoce en union et la "non utilisation" des méthodes contraceptives modernes.

En définitive, les différents résultats trouvés dans cette étude montrent la nécessité, sinon l’urgence des actions vigoureuses en matière de Santé de la Reproduction en faveur des Adolescents au Burkina Faso.

Télécharger le mémoire (pdf)

Contact de BADO R. Romaric :
-  Mail : bad_arist@yahoo.fr
-  Tel : (226) 70 78 33 81 / 78 16 94 28







 

 

 

 

::Lafia.info::
   Equipe lafia.info
  Infos utiles
 Pharmacies de Garde
 Statistiques santé
 Organismes de santé
 Cliniques
 Hopitaux
 Journal Santé
 
 Sensiblisation
 Paludisme : prévention
 
 Magazine RTB
Voir la dernière émission en vidéo
 
 Méd Traditionnelle
 "Que ton aliment soit ta médecine"
 Intérêt de la médecine traditionnelle
 La médecine traditionnelle au Burkina Faso
 Médecine traditionnelle : la mère nourricière
 Dossiers Lafia
 Le paludisme
 Drogues et santé
 Aliments de la rue
 Les médicaments du marché parallèle
 Videos santé
 Spot sur la contraception
 Contre le VIH/Sida, Scénarios d’AFRIQUE
 Epidémie de méningite au Burkina Faso
 Spot de Lafia.info
 Notre monde, ensemble contre le VIH
 Autres Dossiers
 Argile verte : un soin miraculeux
 Migraines et mal de tête
 Fibrome utérin : « Toute les femmes en âge de procréer sont à risque »
 Neurocysticercose : une maladie liée à la viande du porc
 jeunesse et sexualité : Le plaisir sexuel à quel prix ?
 Le sport, meilleur allié de votre coeur
 Hygiène sociale : L’hypertension, un bourreau du coeur
 Thèses/mémoires
 Medias et education sexuelle dans la ville de Ouagadougou, de M. ILBOUDO David
 Déterminants de la fécondité des adolescentes au Burkina Faso, de M. BADO R. Aristide
 
 
 Partenaires
  
  
  
  
 
  Document sans nom
contact :: charte d'utilisation du site :: envoyez ce lien à un ami :: partenariat ::: RSS :: © 2008 Lafia | by Dahani