banniereh.jpg
::Lafia.Info::
  Accueil
  Maladies
  Amibiase
  Asthme
  Cancer col de l’utérus
  Cancer de prostate
  Cancer de sein
  Cancer du colon
  Cataracte
  Diabète
  Drépanocytose
  Epilepsie
  Fibromes
  Fièvre jaune
  Fièvre typhoïde
  Goitre
  Hémorroïdes
  Hépatite B
  Hypertension
  Méningite
  Obésité
  Paludisme
  Sinusites
  Tétanos
  Tuberculose
  Ulcères
  Stop SIDA
  Spot Prévention
  VIH/Sida
  Médicaments
  Alcool et médic.
  Grossesse et médic.
  Surdosage
 Nutrition
  5 fruits & lég /jour
  Anémie et Nutrition
  Antioxydants
  Brûlures d’estomac
  Contre le cholestérol
  Faciliter la digestion
  L’arachide
  La constipation
  Le magnésium
  Mauvaise haleine
 Santé sexuelle
  Cycle menstruel
  Hygiène intime
  La baisse de désir
  Pertes blanches
  Préservatifs
  Sécheresse vaginale
  Pédiatrie
  Corps étranger avalé
  Sevrage de bébé
  Bébé est constipé
  Sommeil de bébé
  Diarrhée du bébé
  allaitement maternel
  Pipi au lit après 5ans
  dents de laits
  Psychologie
 Jalousie, une maladie ?
 Le sommeil
 Mariage et santé
 La confiance en soi
 Dépression
 Complexes
 Phobies
 Stress au travail
 Trac
  Sport et santé
 Aérobic
 
 
 
[Editorial] [Lafia] [charte d'utilisation du site] [envoyez ce lien à un ami] [Contact] [Messagerie]

   

Vous êtes > Psychologie



logo ARTICLE 87Dépression

Posté le mercredi 5 novembre 2008

La dépression est une maladie qui se soigne et se guérit. Pour guérir, il vous faut nécessairement des médicaments (des antidépresseurs). Ces médicaments sont plus efficaces si vous suivez en même temps une psychothérapie. Beaucoup croient faussement qu’il faut choisir entre psychothérapie et médicament. Il n’en est rien, bien au contraire, les deux traitement se complètent : médicaments et psychothérapie s’unissent ainsi contre la dépression.

Le traitement de la dépression prend du temps. Les spécialistes considèrent en effet qu’il doit durer au moins six mois. En dessous de cette durée, vous risquez de rechuter. Et si vous avez été dépressif une fois dans votre vie, vous n’avez pas envie de recommencer. Pour guérir, il est nécessaire de suivre régulièrement votre traitement. C’est la clé de la réussite ; or on sait qu’un patient sur trois ne suit pas bien son traitement.

Veiller à la bonne observance du traitement

Est-ce par manque d’information ? Peut-être. Il vous faut donc poser à votre médecin toutes les questions qui vous intéressent et auxquelles il se doit de répondre. Si vous ne comprenez pas ce qu’il vous dit (c’est souvent le cas), n’hésitez pas à lui reposer les mêmes questions, en lui disant que vous n’avez pas compris. Si le médecin, de son côté, ne sait pas répondre à vos questions, il doit vous le dire, car en médecine on ignore encore beaucoup de choses.

Souvent le déprimé se sent coupable, parce qu’il manque de volonté, qu’il n’a envie de rien. Cette non envie fait partie de la maladie dépressive. C’est justement parce que vous êtes déprimé, que votre volonté vous manque ; vous la retrouverez quand vous irez mieux.

Un traitement efficace

Avec le traitement, vous vous sentirez mieux assez rapidement, en général au bout d’un quinzaine de jours de traitement antidépresseur. En deux mois environ, vous redeviendrez comme vous étiez avant votre maladie. Il faut ensuite continuer votre traitement, même si vous allez bien, pendant plusieurs mois ou plusieurs années. Les échecs du traitement sont très rares. Parfois il est nécessaire d’essayer plusieurs antidépresseurs à la suite, pour trouver celui qui vous convient.

Votre entourage est un complément indispensable à la réussite du traitement : n’hésitez donc pas à vous appuyer sur votre famille, vos amis, votre conjoint, à parler avec eux de votre maladie. Il est très utile que votre médecin connaisse vos proches, qu’il dialogue avec eux et les informe. La plupart du temps les patients dépressifs ne sont pas hospitalisés. C’est pourtant quelquefois nécessaire quand la dépression est très sévère, que les relations avec les proches sont mauvaises ou que le risque de suicide est important.

Dr Emmanuel Zinski

Doctissimo.







 

 

 

 

::Lafia.info::
   Equipe lafia.info
  Infos utiles
 Pharmacies de Garde
 Statistiques santé
 Organismes de santé
 Cliniques
 Hopitaux
 Journal Santé
 
 Sensiblisation
 Paludisme : prévention
 
 Magazine RTB
Voir la dernière émission en vidéo
 
 Méd Traditionnelle
 "Que ton aliment soit ta médecine"
 Intérêt de la médecine traditionnelle
 La médecine traditionnelle au Burkina Faso
 Médecine traditionnelle : la mère nourricière
 Dossiers Lafia
 Le paludisme
 Drogues et santé
 Aliments de la rue
 Les médicaments du marché parallèle
 Videos santé
 Spot sur la contraception
 Contre le VIH/Sida, Scénarios d’AFRIQUE
 Epidémie de méningite au Burkina Faso
 Spot de Lafia.info
 Notre monde, ensemble contre le VIH
 Autres Dossiers
 Argile verte : un soin miraculeux
 Migraines et mal de tête
 Fibrome utérin : « Toute les femmes en âge de procréer sont à risque »
 Neurocysticercose : une maladie liée à la viande du porc
 jeunesse et sexualité : Le plaisir sexuel à quel prix ?
 Le sport, meilleur allié de votre coeur
 Hygiène sociale : L’hypertension, un bourreau du coeur
 Thèses/mémoires
 Medias et education sexuelle dans la ville de Ouagadougou, de M. ILBOUDO David
 Déterminants de la fécondité des adolescentes au Burkina Faso, de M. BADO R. Aristide
 
 
 Partenaires
  
  
  
  
 
  Document sans nom
contact :: charte d'utilisation du site :: envoyez ce lien à un ami :: partenariat ::: RSS :: © 2008 Lafia | by Dahani