Tout sur la santé !

La gamma glutamyl transpeptidase, ou gamma-GT, est une sorte de glutamyl transpeptidase.

L’enzyme gamma-GT (également appelée gamma glutamyl transpeptidase ou gamma glutamyl transférase) est présente dans la membrane cellulaire de nombreux organes, dont les reins et le pancréas. Son action sanguine est principalement d’origine hépatique. La consommation excessive d’alcool, par exemple, augmente son taux. D’autres maladies hépatobiliaires ou des tumeurs du foie peuvent être détectées grâce à cette mesure.

Qu’est-ce que le gamma-GT exactement ?

Ce sont des enzymes qui proviennent de divers organes et qui aident au transport des acides aminés dans les cellules.

Leur activité hépatique peut être évaluée par leur dosage sanguin.

Une consommation chronique d’alcool, une hépatite virale, une cirrhose, certains médicaments, l’obésité ou une pancréatite sévère peuvent expliquer leur taux anormalement élevé.

Le taux sanguin de gamma-GT des hommes doit être inférieur à 45 UI/L, tandis que celui des femmes doit être inférieur à 35 UI/L.

Les enzymes gamma-GT sont présentes dans une variété d’organes. On peut les trouver dans les membranes des cellules. On les trouve en grande quantité dans les reins, le pancréas, l’intestin, la rate et les poumons, ainsi qu’en plus faible quantité dans le foie, le cerveau, le cœur et la prostate. Le transport des acides aminés à travers les cellules est facilité par ces enzymes.

Quel est l’objectif d’un test gamma-GT ?

Si l’on soupçonne une maladie du foie ou une atteinte des voies biliaires, il est recommandé de procéder à un test gamma-GT. Comme le taux augmente avec la consommation d’alcool, le test peut également être utilisé pour identifier un abus d’alcool.

Quelles sont les méthodes permettant de déterminer le taux de gamma-GT ?

Un échantillon de sang est prélevé, généralement près du coude.

Chose à faire :

  • Il n’est pas nécessaire d’arriver affamé.
  • Il n’est pas conseillé d’utiliser un anticoagulant dans le tube collecteur.
  • Il faut apporter l’ordonnance, la carte Vitale et la carte d’assurance maladie.

Variations de taux

Le taux de Gamma-GT dans le sang fluctue en fonction de la situation.

Les taux sont 5 à 10 fois plus élevés chez les nouveau-nés que chez les adultes. Les niveaux sont 20 à 40 % plus faibles chez les enfants âgés de 4 à 14 ans que chez les adultes. 

Les taux augmentent d’avantages pour les personnes avec une surcharge pondérales ou ceux utilisant des certains médicaments.

Un taux de gamma-GT faible

Un faible taux de gamma-GT indique généralement que le patient ne souffre pas d’insuffisance hépatique ou qu’il n’a pas bu d’alcool récemment. Il convient de noter que même des quantités modestes d’alcool peuvent provoquer une augmentation du taux de GGT.

L’intoxication alcoolique est indiquée par un taux deux fois supérieur à la normale. Les taux diminuent de moitié en 8 à 10 jours pendant le sevrage.

Un taux de Gamma-GT élevé

Les hépatites chroniques et aiguës, virales, médicamenteuses, toxiques, alcooliques, les cirrhoses alcooliques ; les métastases hépatiques, les tumeurs hépatiques primaires ; la cholestase ; la stéatose peuvent toutes provoquer une augmentation du taux de gamma-GT.

L’augmentation du taux de gamma-GT a également été liée à :

Infarctus du myocarde ; néphropathie ; transplantations (cœur, rein) ; diabète hyperthyroïdie ; pancréatite ou cancer du pancréas ; cancer du sein tumeur mélanome ; maladie broncho-pulmonaire ; hyperlipoprotéinémie de type IV.

Comment prendre soin de son foie ?

  1. Arrêtez de consommer des boissons alcoolisées.

Il est important d’arrêter de consommer de l’alcool afin de réduire le taux de gamma-GT dans le sang. Le sevrage d’un alcoolisme persistant doit être géré et suivi par un médecin. Après le début du sevrage, les taux baissent rapidement, généralement dans les 48 heures. Dans les cas les plus graves d’alcoolisme, le foie mettra plus de temps (plusieurs mois) à retrouver un taux normal de gamma-GT.

  1. Adoptez un régime alimentaire nutritif.

L’augmentation du taux de gamma-GT peut également être causée par l’obésité et de mauvaises habitudes alimentaires. Pour lutter contre cela, mangez plus de légumes, de fruits et de viande blanche et évitez les repas trop gras ou trop sucrés, qui peuvent augmenter le taux de cholestérol et de triglycérides nocifs.

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *