Tout sur la santé !

CBD est un acronyme pour cannabidiol (cannabidiol). Les trois lettres de l’abréviation CBD sont la clé de sa signification. Il est tentant de croire que ces lettres forment un acronyme et cachent ainsi trois mots. Au contraire, il n’existe qu’un seul terme pour décrire cette appellation désormais omniprésente : le cannabidiol.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol est, après le THC, le deuxième composant le plus abondant dans le cannabis. Il s’agit d’un cannabinoïde. Il est tout à fait légal et recherché pour ses bienfaits (on dit qu’il est un relaxant, un anti-inflammatoire et un antidépresseur). Il n’y a pas d’effets narcotiques, de dépendance ou d’autres effets indésirables bien connus.

Ce produit chimique se trouve en concentrations importantes dans les plantes de marijuana à l’état naturel. Le cannabidiol, quant à lui, fait référence à la molécule après qu’elle ait été isolée de la plante. Elle se présente comme un cristal dans sa forme la plus fine. Il est logiquement à l’état huileux lorsqu’il est extrait sous forme d’huile essentielle. Il est alors simple de l’intégrer dans un autre système. L’apparition des cigarettes électroniques et l’utilisation du CBD sous forme de jus de vape ont contribué à populariser le CBD.

CBD vs THC : quelle est la différence ?

Le THC, le composant psychotrope du cannabis, est bien connu du grand public. C’est donc à lui que l’on doit l’euphorie qui accompagne la consommation de marijuana. Le CBD, quant à lui, est une substance qui ne crée pas de dépendance.

Le cannabis se présente sous diverses formes, chacune ayant une composition unique dans son état naturel. La concentration en THC et en CBD de ces souches varie également. Les niveaux de THC dans le cannabis du marché noir sont souvent élevés (environ 15 %), mais les niveaux de THC dans les plantes légales sont réduits pour permettre une plus grande concentration de cannabidiol. L’hybridation peut en fait être utilisée pour produire de nouveaux types de plantes qui répondent à ces exigences.

Le CBD permet de bénéficier des bienfaits du chanvre sans perdre le contrôle de soi grâce à l’absence d’effets euphorisants. C’est pour cette raison qu’on le qualifie de cannabis thérapeutique.

Qu'est le CBD

Les champs d’applications 

Cette molécule a fait l’objet de plusieurs recherches depuis les années 1960. Elles ont montré que le CBD peut aider à soigner diverses maladies. Il peut, par exemple, réduire l’anxiété, les troubles du sommeil, les inflammations, l’épilepsie… La liste est longue

En outre, il est maintenant bien compris que le cannabidiol aide à soulager la douleur dite neuropathique (par opposition à la douleur nociceptive). L’utilisation de médicaments comme le paracétamol ou la morphine pour soulager ces douleurs est difficile. Par conséquent, le CBD est un produit chimique bénéfique pour les personnes atteintes de sclérose en plaques ou de fibromyalgie. L’utilisation du CBD chez ce type de patients améliore considérablement leur qualité de vie. C’est pourquoi ce produit chimique est inclus dans la formule du Sativex.

Les effets du CBD sont encore plus profonds, puisqu’une recherche a révélé que lorsque le CBD et le THC sont combinés, les cannabinoïdes réduisent le nombre de cellules malignes.

Le cannabis étant fortement réglementé en France et dans le monde, les recherches sur les effets des composés du cannabis (CBD, THC) sur la santé sont lentes. En outre, la mauvaise image du cannabis suscite beaucoup de scepticisme quant à ses propriétés médicinales.

effet cbd

Les effets et avantages du cannabidiol

Le CBD est reconnu pour ses effets anxiolytiques et dépressifs par définition. Il agit en interagissant avec les récepteurs de la douleur et de l’anxiété. Il a également une bonne réputation car il est considéré comme une substance naturelle, par opposition aux composés artificiels, qui sont généralement considérés avec suspicion.

On pense que le cannabidiol a des effets médicinaux. Il est particulièrement bénéfique en cas de stress, d’insomnie ou d’inconfort articulaire. Il existe actuellement peu d’études sur la question. Sans entrer dans les détails, la communauté scientifique reconnaît déjà que les différents cannabinoïdes, notamment le cannabis léger, ont des impacts sur l’organisme. Notre système endocannabinoïde produit naturellement des substances chimiques qui sont remarquablement similaires aux composés actifs du cannabis. Bien que sa fonction complète soit incertaine, son importance en tant qu’agent anti-stress pour le corps est largement documentée. Les résultats de recherches à long terme, qui sont nécessaires pour quantifier correctement quoi que ce soit, seront très probablement disponibles dans un avenir proche.

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *